Disclaimer

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts

Morning News | 26.06.2017

Sujet du jour

L'Italie a lancé dimanche la procédure de liquidation de deux banques régionales en faillite, dans le cadre d'un montage qui pourrait coûter à l'Etat jusqu'à 17 milliards d'euros (19 milliards de dollars) et qui prévoit le transfert des actifs sains des établissements concernés à la première banque de détail du pays, Intesa Sanpaolo. Le gouvernement versera 5.2 milliards d'euros à Intesa, et lui offrira des garanties pouvant aller jusqu'à 12 milliards d'euros, pour qu'elle reprenne Popolare di Vicenza et Veneto Banca, qui se sont effondrées après des années d'erreurs de gestion et de mauvaises pratiques de prêt. Le ministre de l'Economie Pier Carlo Padoan a indiqué que la totalité des fonds "mobilisés" par l'Etat pourrait s'élever à 17 milliards d'euros, soit le triple de ce qui avait été initialement estimé pour recapitaliser les banques avec de l'argent public. Le montage, approuvé par la Commission européenne, permet à l'Italie de résoudre une crise bancaire à sa façon, en évitant aux deux banques vénètes de se voir imposer des règles de liquidation européennes potentiellement plus sévères. Le coût pour les contribuables italiens s'annonce toutefois très élevé. Aux termes du plan, les agences et les salariés des deux établissements feront partie d'Intesa Sanpaolo dès lundi matin, afin d'éviter une éventuelle ruée vers les guichets susceptible de mettre l'ensemble du secteur bancaire en danger.

SMI 9'032.89 (-0.20%)

Actions suisses

La Bourse suisse a clôturé en petite baisse vendredi, mais a réussi à se maintenir au-dessus du seuil des 9,000 points. Les investisseurs sont restés focalisés sur le prix bas touché par le brut en fin de la semaine, dans le sillage de son récent effondrement. Malgré le léger creux de vendredi, le marché a réussi à terminer la semaine en hausse. Le poids lourd de l'indice Novartis a cédé 0.1 %, après avoir grimpé d'environ 5 % jeudi sous l'effet de résultats d'essais cliniques positifs. Roche a fini inchangé. Le géant pharmaceutique a annoncé que les nouvelles données sur Ocrevus, destiné au traitement de la sclérose en plaques, montraient un ralentissement significatif de la progression de la maladie. Nestlé a perdu 0.2 %. Dufry a fléchi de 1.4 % sur des informations selon lesquelles son actionnaire chinois HNA était dans le viseur des autorités de surveillance chinoises.

Marchés internationaux

Europe

Les Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi sur de modestes pertes. Après une entame en baisse, les marchés ont évolué sans tendance et sont restés en territoire négatif tout au long de la journée. Bien que les cours du brut se soient stabilisés depuis jeudi, les valeurs énergétiques sont restées sous pression. Les investisseurs ont également été déçus par les chiffres du secteur privé de la zone euro, qui a progressé à son rythme le plus lent en cinq mois en juin. Par ailleurs, ils ont suivi de près le sommet européen qui se tenait à Bruxelles. La banque centrale européenne souhaite renforcer son pouvoir de supervision sur les activités de compensation, afin de prendre le contrôle de la compensation des opérations libellées en euros après le Brexit. Le Conseil des gouverneurs, dirigé par le président de la BCE Mario Draghi, a recommandé un amendement de l'article 22 du Statut du Système européen des banques centrales et de la Banque centrale européenne, a annoncé l'institution francfortoise vendredi. Cet amendement donnerait à la BCE une compétence juridique claire en matière de compensation centrale. Les activités de compensation ont pris une importance accrue pendant les pourparlers sur le Brexit, le Royaume-Uni souhaitant les garder à Londres, tandis que plusieurs villes européennes, telles que Francfort, espèrent attirer les sociétés susceptibles de quitter le Royaume-Uni après le Brexit.

États-Unis

Après deux clôtures mitigées d'affilée, Wall Street a vécu une journée relativement terne vendredi. Les principaux indices ont clôturé de part et d'autre de la ligne d'équilibre pour la troisième séance de rang.
Parmi les actions individuelles, les titres de Synchronoss Technologies (SNCR) ont grimpé davantage après que Siris Capital Group a envoyé une correspondance indiquant qu’il pourrait envisager l’acquisition de la compagnie de technologies mobiles au montant de 18 dollars l’action. Life sciences company Repligen (RGEN)a également publié des gains importants après l’annonce d’un accord d’acquisition de Spectrum, société privée de fourniture de filtres informatiques, pour environ 359 millions de dollars en liquide et en actions. Par ailleurs, les actions de Bed Bath & Beyond (BBBY) ont accusé un fort recul après que le fournisseur d’articles et d’équipements de maison a publié des résultats fiscaux du premier trimestre en deçà des prévisions des analystes. QEP Resources (QEP), Southwestern Energy (SWN) et Cabot Oil & Gas (COG) figurant parmi les meilleures performances du secteur dans un contexte d’augmentation du prix du gaz naturel. Une vigueur notable est également affichée parmi les titres aurifères comme le reflète le gain de 1,7% publié par l’indice NYSE Arca Gold Bugs Index. Cette vigueur résulte la hausse du prix de la production aurifère d’août dont l’once est passée de 7 dollars à 1 256,40 dollars.

Asie

Les titres asiatiques ont progressé lundi en raison de l’optimisme concernant la croissance mondiale. Le dollar était sur la défensive du fait des perspectives sombres d’inflation outre-Atlantique qui ont fait plafonner le rendement des bons du Trésor américain et soulevé des questions sur les plans de la Réserve fédérale en matière de resserrement de sa politique. Avec les données récentes sur l’inflation étonnamment à la baisse, les marchés boursiers doutent que la Fed applique une autre hausse des intérêts cette année. Les cours du pétrole ont pris de la hauteur dans les échanges en Asie après la publication des pertes pendant cinq semaines de suite, tandis que l’euro n’a presque pas été affecté par les nouvelles selon lesquelles le gouvernement italien procède au renflouement de deux banques dans la région de Venise à un montant de 5,2 milliards de dollars. Les échanges en Asie sont restés faibles, nombre de marchés étant fermés pour cause de congés afin de célébrer la fin du Ramadan.

Emprunts

Les bons du Trésor ont affiché un manque de direction pendant les échanges de vendredi avant de terminer la journée légèrement à la hausse. Après avoir oscillé le long de la zone neutre, le cours des obligations a affiché un mouvement haussier jusqu’à la fermeture des marchés.

Analyses

MARKS & SPENCER (MKS): Goldman Sachs abaisse l’objectif de cours à 357
NOVARTIS (NOVN): HSBC monte l’objectif de cours à 85
COMPAGNIE FINANCIERE RICHEMONT (CFR): HSBC monte l’objectif de cours à 79
ALIGN TECHNOLOGY (ALGN): Morgan Stanley monte l’objectif de cours à 174
PEARSON PLC (PSON): Goldman Sachs abaisse l’objectif de cours à 495
FIRSTENERGY CORP (FE): Barclays monte l’objectif de cours à 37
ACUITY BRANDS (AYI): Baird abaisse l’objectif de cours à 206

Contenu traduit à partir des actualités AWP. Tous droits réservés.

Données de référence

IndicesSpot priceDaily change
Asia
Nikkei 22520'153.350.100.10%
CSI 3003'661.471.071.07%
Hang Seng 5025'797.170.500.50%
Taiex10'513.961.311.31%
STI 303'209.47-0.19-0.19%
ASX 2005'720.200.080.08%
NZX 507'595.500.550.55%
Kospi2'388.660.420.42%
Sensex 3031'138.21-0.49-0.49%
SET1'587.910.350.35%
America
S&P 5002'438.300.160.16%
Nasdaq Comp.6'265.250.460.46%
Dow Jones 3021'394.76-0.01-0.01%
Russell 20001'414.780.730.73%
TSX 6015'319.560.650.65%
Bovespa61'087.14-0.30-0.30%
Mexbol (IPC)48'980.78-0.07-0.07%
Merval21'066.140.330.33%
Europe
SMI 209'032.89-0.20-0.20%
SPI10'275.66-0.20-0.20%
FTSE 1007'424.13-0.20-0.20%
DAX 3012'733.41-0.47-0.47%
CAC 405'266.12-0.30-0.30%
AEX 25519.500.020.02%
FTSE-MIB 4020'833.88-0.46-0.46%
IBEX 3510'630.80-0.74-0.74%
Euro Stoxx 503'543.68-0.34-0.34%
Euro Stoxx 600387.62-0.23-0.23%
FX Market
EUR/USD1.1187-0.06-0.06%
GBP/USD1.27500.250.25%
USD/CHF0.97010.100.10%
USD/JPY111.370.080.08%
EUR/CHF1.08530.020.02%
Commodities
Brent ($/bar)46.001.011.01%
WTI ($/bar)43.410.930.93%
Gold ($/oz)1'254.13-0.21-0.21%
Silver ($/oz)16.69-0.12-0.12%
Futures
S&P 5002'435.900.040.04%
Nasdaq5'824.000.200.20%
Dow Jones21'360.00-0.07-0.07%
 
Live chat