Disclaimer

Our systems have detected that you are using a computer with an IP address located in the USA.
If you are currently not located in the USA, please click “Continue” in order to access our Website.

Local restrictions - provision of cross-border services

Swissquote Bank Ltd (“Swissquote”) is a bank licensed in Switzerland under the supervision of the Swiss Financial Market Supervisory Authority (FINMA). Swissquote is not authorized as a bank or broker by any US authority (such as the CFTC or SEC) neither is it authorized to disseminate offering and solicitation materials for offshore sales of securities and investment services, to make financial promotion or conduct investment or banking activity in the USA whatsoever.

This website may however contain information about services and products that may be considered by US authorities as an invitation or inducement to engage in investment activity having an effect in the USA.

By clicking “Continue”, you confirm that you have read and understood this legal information and that you access the website on your own initiative and without any solicitation from Swissquote.

Research Market strategy
by Swissquote Analysts
Morning News

Les craintes géopolitiques pénalisent les Bourses

Sujet du jour

La Corée du Nord a remis en question le sommet historique prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump, menaçant d'effacer des semaines d'avancées diplomatiques. Elle a déclaré qu'elle pourrait revoir sa position si Washington insistait sur une dénucléarisation unilatérale. L'agence de presse officielle du pays KCNA a annoncé mercredi que Pyongyang avait annulé des négociations de haut niveau avec Séoul, prémisses des premiers nuages venant troubler une relation qui semblait s'améliorer.
Citant le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan, KCNA a ajouté que le sort du sommet Etats-Unis-Corée du Nord, ainsi que des relations bilatérales, "serait clair" si Washington évoquait une dénucléarisation sur le modèle libyen.
"Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur et exigent un abandon unilatéral de l'arme nucléaire, nous ne serions plus intéressés par les négociations et nous n'aurions d'autre choix que de reconsidérer la tenue du sommet entre la République populaire démocratique de Corée et les Etats-Unis", a déclaré Kim Kye Gwan.
"Nous avons déjà fait part de notre intention de dénucléariser la péninsule coréenne et avons maintes fois déclaré que les conditions préalables à une dénucléarisation étaient que les Etats-Unis mettent un terme à leur politique hostile envers la Corée du Nord, à leurs menaces nucléaires et à leur chantage", a-t-il martelé.

Pour plus d'analyses et de nouvelles des marchés, abonnez-vous à la "Themes Trading Newsletter".

Le certificat Theme Trading Cannabis est à présent en ligne.
www.swissquote.ch/investment_themes/InvestmentThemes.action

Actions suisses

Après s'être excusé auprès de ses salariés du contrat de 1.2 million USD passé avec l'avocat de Donald Trump, qu'il qualifie aujourd'hui d'erreur, le directeur général de Novartis Vas Narasimhan doit rencontrer les investisseurs afin d'examiner les plans à court terme et les perspectives de la société. Novartis a finalisé avec succès l'acquisition d'Avexis Inc. La filiale de Roche, Chugai Pharmaceutical Co Ltd, a obtenu de l'agence taïwanaise des médicaments l'homologation de l'"Alecensa", un inhibiteur de la kinase du lymphome anaplasique (ALK), destiné au traitement du cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) positif à l'ALK. Starbucks Corp compte plus que tripler son chiffre d'affaires et multiplier par près de deux le nombre de ses points de vente en Chine au cours des cinq prochaines années, doublant la mise sur le marché dans un contexte de ralentissement de la fréquentation aux Etats-Unis. La chaîne américaine, qui a récemment levé 7.15 milliards USD dans le cadre d'une opération avec Nestlé, vise 6,000 boutiques dans le pays d'ici fin 2022, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Elle en possède environ 3,300 réparties dans 141 villes chinoises actuellement. Appaloosa LP prend une participation de 7 millions d'actions dans UBS Group AG

Pour plus d'analyses et de nouvelles des marchés, abonnez-vous à la "Themes Trading Newsletter".

Le certificat Theme Trading Online Gaming est à présent en ligne.
www.swissquote.ch/investment_themes/InvestmentThemes.action

Marchés internationaux

Europe

Les Bourses européennes ont légèrement progressé mardi au terme d'une séance agitée. La hausse des cours du Brent a porté les valeurs pétrolières à leur plus haut niveau depuis septembre 2014, contrebalançant le repli des télécoms. Le STOXX 600 a pris 0.1 %, après s'être remis de l'accès de faiblesse subi dans la matinée après la publication de données chinoises et allemandes décevantes, qui se sont ajoutées à la vague de nouvelles peu encourageantes sur l'économie mondiale. Les majors pétrolières BP, Royal Dutch Shell Total et Eni rose ont avancé de 0.4 à 1.3 %, les cours du brut ayant atteint des sommets pluriannuels face aux craintes liées aux sanctions américaines à l'encontre de l'Iran qui devraient réduire les exportations de brut en provenance de l'un des plus grands producteurs du Moyen-Orient. L'indice pétrolier et gazier .SXEP est de loin le secteur le plus performant en Europe cette année, avec une progression de près de 13 %. Bien que les cours du pétrole aient marqué un recul, l'indice a engrangé 0.9 %. La solidité du compartiment financier a également soutenu les places européennes. Raiffeisen et Commerzbank se sont ainsi adjugé 4.6 et 3.9 % respectivement, grâce à des points d'activité de bonne facture. A l'approche de la fin de la saison des résultats, plus des trois quarts des sociétés du MSCI Europe ont publié leurs chiffres du premier trimestre.

Pour plus d'analyses et de nouvelles des marchés, abonnez-vous à la "Themes Trading Newsletter".

Le certificat Theme Trading High Dividends est à présent en ligne.
www.swissquote.ch/investment_themes/InvestmentThemes.action

États-Unis

Les futures sur indices américains se sont inscrits en repli mardi. Les investisseurs s'inquiètent de l'absence de progrès dans les négociations sino-américaines et ont digéré les ventes de détail américaines, qui ont témoigné de gains modérés le mois dernier. Les positions de Washington et de Pékin sont encore "très éloignées" sur le commerce, a déclaré l'ambassadeur des Etats-Unis en Chine Terry Branstad, alors qu'un deuxième round de discussions à haut niveau doit commencer à Washington. Pour ne rien arranger, le ministre mexicain de l'Economie Ildefonso Guajardo a déclaré qu'il ne pensait pas tenir ce jeudi la date butoir fixée à un nouvel Accord de libre-échange nord-américain susceptible d'être présenté aux Etats-Unis.

Outre-Atlantique, les ventes au détail ont enregistré une légère progression de 0,3% en avril, contre une augmentation de 0,8% revue à la hausse en mars, alors que la hausse du cours du gasoil pèse sur les dépenses discrétionnaires, a déclaré le Département du Commerce. Toutefois, les principales ventes au détail qui excluent les automobiles, le gasoil, le matériel de construction et les services de restauration, ont révélé des dépenses de consommation en voie d’accélération après un repli accentué au premier trimestre. Les actions de Home Depot Inc. ont lâché 2,5% pendant les échanges avant l’ouverture des marchés après que le leader de la chaîne de rénovation aux États-Unis a réalisé des ventes en deçà des prévisions de Wall Street dans les magasins établis alors qu’un hiver exceptionnellement long a frappé la demande en produits typiques du printemps. Son concurrent Lowe a perdu 1,7%. Même la hausse du cours du pétrole, qui a permis de booster les marchés boursiers au cours des derniers jours et a atteint son plus haut niveau en trois ans et demi, n’a pas été d’un grand secours pendant la séance.

Asie

En Asie, les Bourses ont piqué du nez mercredi après l’annulation soudaine des négociations par Pyongyang, jetant le doute sur la tenue d’un sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord, tandis que la hausse du rendement obligataire a ravivé les préoccupations quant à une augmentation rapide des taux d'intérêt aux États-Unis qui pourraient freiner la demande mondiale. Le MSCI, indice le plus large des actions Asie-Pacifique hors Japon, a cédé 0,2%, la décision de Pyongyang semblant mettre une pause aux relations chaleureuses entre la Corée du Sud, la Corée du Nord et Washington. L’annulation du sommet du 12 juin prévu à Singapour pourrait donner lieu à un regain de tensions dans la péninsule coréenne alors même que les investisseurs sont préoccupés par les tensions commerciales sino-américaines et la durabilité de la croissance économique mondiale. La hausse du rendement obligataire a nui aux marchés boursiers américains qui craignaient de sous-évaluer les actions. Ailleurs en Asie, le Nikkei japonais a grappillé 0,4% tandis que le Kospi sud-coréen se débattait pour progresser. Les Bourses en Chine ont chuté alors que les traders attendaient des nouvelles d'une deuxième série de négociations commerciales sino-américaines à Washington cette semaine, les deux parties étant encore très éloignées l'une de l'autre. Mais les actions australiennes ont renversé la tendance et ont progressé de 0,4 %.

Emprunts

Le rendement de l’obligation de référence du Trésor américain à 10 ans a atteint son plus haut niveau en environ sept ans mardi, à la suite d'un rapport qui indiquait une reprise des dépenses de consommation, portant le dollar à son plus haut niveau cette année et pesant sur les actions.

 
Live chat